Bonnes pratiques : personnalisation des graphiques

This post is also available in: Anglais

Dans Centreon, il est possible de personnaliser les graphiques. Que ce soit au niveau des courbes ou de la légende, tout est modifiable selon vos besoins.
Dans cet article nous allons aborder quelques exemples de personnalisation qui vont donner fière allure à vos graphiques. ;-)
Vous avez certainement pu constater que lorsque vous avez plusieurs services qui remontent une même métrique, cette dernière est par défaut de couleur différente pour chaque machine. En effet, si vous ne spécifiez pas de couleur pour une métrique, cette dernière prend une couleur aléatoire et ce pour chaque machine.

Afin de simplifier la visualisation des graphiques, vous pouvez personnaliser les couleurs de chaque métrique, notamment la couleur de la courbe et la couleur de l’aire (c’est à dire la couleur “de l’espace en dessous de la courbe”).

Pour personnaliser une courbe, il faut se rendre dans le menu Vues>Graphiques>Courbes. Si la courbe n’existe pas, il faudra alors en créer une en cliquant sur “Ajouter”.

Une fois la modification effectuée, les changements sont directement pris en compte sans redémarrage de l’ordonnanceur (Nagios ou Centreon Engine). Effectivement, la partie personnalisation des graphiques est gérée directement par Centreon et non par le cœur de supervision.

Prenons un exemple pour commencer : en regardant les métriques traffic_in et traffic_out (métriques du plugin check_centreon_snmp_traffic), vous remarquerez qu’une des deux métriques est inversée. Ceci est fait dans le but de simplifier la lecture du graphique par un utilisateur : le trafic entrant sera interprété en positif (donc par association d’idées “entrant”) et le trafic sortant en négatif (donc par association d’idées “sortant”).
La métrique de trafic sortant est inversée par défaut dans Centreon mais vous pouvez la personnaliser dans le menu de configuration des métriques (Vues>Graphiques>Courbes). Nous vous déconseillons de changer cela pour éviter de perturber vos utilisateurs.

Voici un exemple de courbe inversée (la case “Inversée” est cochée” :

modele-courbe-inversee

Si vous utilisez le plugin check_centreon_snmp_traffic et que vous vous êtes toujours demandé pourquoi les métriques sont inversées, vous avez maintenant l’explication.

Voici un aperçu du graphique du trafic réseau :

Centreon-Server-traffic-eth0

Certains graphiques peuvent générer plusieurs métriques, et parfois cela n’est pas très pratique à visualiser. C’est le cas du load_average (Charge moyenne de la machine). Ce point de contrôle génère 3 métriques (load1, load5 et load15).

Par défaut, le modèle de graphique pour la charge machine est assez basique, comme vous pouvez le constater ci-dessous :

Centreon-Server-Load(1)

Nous allons améliorer l’affichage de ce graphique en empilant les métriques. Pour ce faire, nous allons modifier chacune des métriques (load1, load5, load15) en cliquant sur Vues>Graphiques>Courbes.

Il faut cocher la case “Empiler” pour Empiler les courbes et choisir l’ordre de l’empilage avec la liste de sélection “Ordre”. L’empilage de courbe permet de placer une courbe au-dessus d’une autre.

Prenons un exemple : vous avez deux courbes A et B. À un instant T précis, A a pour valeur 10 et B a pour valeur 20.

Voici l’affichage que vous obtiendrez :

  • SANS empilage : A sera affiché à 10 et B à 20
  • AVEC empilage : A sera affiché à 10 et B à 30. Pourquoi 30 ? Parce que la courbe B est empilée sur A : la valeur de B est donc additionnée à celle de A.

L’empilage des courbes est fait lorsque deux courbes se croisent et se décroisent. Dans ce cas, il est très difficile de suivre les deux courbes. L’empilage permet d’améliorer la lecture en clarifiant l’évolution. Par contre, pour bien interpréter la courbe, il faut disposer de cette information pour éviter toute erreur (la valeur de B étant modifiée).

Un exemple avec la load :

Configuration courbe load1 :

load-average-stack

Configuration courbe load5 :

load-average-stack-2

Configuration courbe load15 :

load-average-stack-3

Regardons le résultat final : 

Centreon-Server-Load(3)

L’affichage est mieux que celui proposé par défaut mais nous allons rajouter le remplissage des différentes métriques.
Pour ce faire, nous allons cocher la case “remplissage” pour les métriques du load average (load1, load5, load15).

Regardons le nouveau résultat final :

Centreon-Server-Load(2)

Nous nous apercevons que cette personnalisation a complètement transformé notre graphique et ce dernier est beaucoup plus compréhensible.

Vous pouvez faire les mêmes modifications pour la mémoire (exemple: mémoire totale, mémoire utilisée, mémoire libre, mémoire en cache, mémoire partagée, etc) d’un système. Cela vous permet :

  • d’obtenir une droite pour la mémoire tot.ale
  • de visualiser la répartition “libre”/”pas libre”.

On vous a certainement demandé de mettre des graphiques à l’échelle (de 0 à la valeur maximum). Cela peut-être intéressant pour plusieurs raisons :

  • pour comparer la courbe actuelle et le maximum
  • pour l’espace disque utilisé, mais nous n’allons tout de même pas modifier toutes les métriques en relation avec ce type de point de contrôle car nous aurons certainement un grand nombre de modification à effectuer (Disk-C, Disk-D, Disk-/, Disk-/var, etc).

La solution est de créer un modèle de graphique. Comme pour les hôtes, les services et les contacts, il vous est possible de créer des modèles de graphiques.
Ces modèles pourront être affectés rapidement à vos points de contrôle en modifiant leur modèle (onglet ” Informations supplémentaires du service ” ).

Des modèles de graphiques sont fournis par défaut dans Centreon.
Regardons cela de plus prêt et prenons en exemple le modèle de graphique concernant les disques :

modele-graphique

Remarque : vous pouvez cocher la case “Taille max” pour afficher la valeur maximale (taille totale du disque par exemple).

Étant donné que chaque point de contrôle est différent, il est possible de changer le type de “DATA SOURCE“. Cela aura pour effet de changer l’apparence des graphiques.

Les différents type de DATA SOURCE (DS) disponibles dans Centreon sont : GAUGE,COUNTER, DERIVE, ABSOLUTE.

  • GAUGE correspond a une jauge et peut être utilisée pour stocker une température ou un taux d’occupation disque par exemple.
  • COUNTER est un compteur incrémental qui n’accepte pas d’enregistrements inférieurs à la dernière valeur entrée sauf en cas d’overflow (il se charge de déterminer l’overflow sur 32 ou 64 bits). Utile pour mesurer le nombre de paquets d’une interface réseau.
  • DERIVE effectue une dérivée par rapport au dernier enregistrement effectué. Intéressant lorsqu’une jauge présente des valeurs aberrantes.
  • ABSOLUTE est un compteur particulier puisqu’il renvoie toujours des valeurs positives.

Depuis l’interface graphique, vous avez la possibilité de changer le DATA SOURCE de vos métriques. Actuellement deux types de DATA SOURCE sont pris en charge par l’interface graphique : GAUGE et COUNTER. Mais si vous utilisez Centreon Broker, il est possible d’utiliser tous les DATA SOURCE cités ci-dessus.

ATTENTION : lorsque que vous modifiez le DATA SOURCE d’une métrique, vous devez reconstruire son fichier RRD (Round Robin Database) afin que les modifications soient prises en compte.

Si vous utilisez Centreon Broker, vous pourrez spécifier le type de DATA SOURCE directement dans le résultat (OUTPUT) de votre plugin. Effectivement, au lieu d’avoir un résultat comme suit :

CPU Usage 98% | cpu=98%;80;95;0;100

Vous aurez un résultat comme cela:

CPU Usage 98% | c[cpu]=98%;80;95;0;100

c (pour COUNTER) est le type de DATA SOURCE (http://oss.oetiker.ch/rrdtool/doc/rrdcreate.en.html)

Restez connectés !
Le mois prochain, nous vous proposerons de nouvelles bonnes pratiques sur les métriques virtuelles.
Toutes nos Bonnes Pratiques sont désormais disponibles à partir du menu Bonnes Pratiques.

Incoming search terms:

  • affichage cpu memoire rrdtool nagios
  • centreon graphique
  • métrique centreon

4 réflexions au sujet de « Bonnes pratiques : personnalisation des graphiques »

  1. Bonjour,

    Merci beaucoup pour ce tuto !!
    Petite question: actuellement, je n’utilise pas Centreon-broker pour mes data.
    Mes graphes sont bien affiches, tout va bien.

    Je viens de mettre en place un nouveau plugin qui ne remonte que des valeurs de compteurs (qui ne font que s’incrementer). Je souhaiterais grapher uniquement la difference entre deux mesures successives (si j’ai bien compris, la DS devrait donc etre de type DERIVE).

    Comment puis-je faire sans Centreon-broker ?

    D’avance, merci.

  2. Avec NDOutils et Nagios, deux courbes sont disponibles:
    * GAUGE (valeur instantanée)
    * COUNTER (compteur incrémental)

    Pour réaliser un enregistrement correspondant au delta (différence entre V2 et V1) tu devra modifier ton plugin pour utiliser un fichier tampon sauvegardant la dernière valeur collectée pour faire le différentiel. Enfin utiliser le type GAUGE pour insérer en base RRD cette valeur.

Leave a Reply