“Display Hooks” : What’s that ?

This post is also available in: Anglais

crochet

Nous sommes en plein développement de notre future version majeure de Centreon : la version 3.0. La partie Web, majeure partie du développement intègre une nouvelle fonctionnalité : les Hooks de Display, ou “hooks” d’affichage en Français.
Mais qu’est-ce que c’est exactement ?

Nous avons mis en place un mécanisme de hook (ou crochet) dans l’interface web afin de mieux intégrer les modules dans la solution globale. Pour faire simple : les modules auront une API qui leur permettra de greffer des affichages un peu partout dans l’interface. Le “partout” est limité, bien entendu, à la liste d’emplacements prévus par les développeurs, mais nous allons en disperser partout dans l’interface et cette liste sera extensible au gré des versions. Cette API sera bientôt documentée dans la documentation technique de Centreon. Elle intégrera la liste complète des emplacements ou endroits sur lesquels vous pourrez greffer des éléments visuels dans l’interface.

Un exemple d’utilisation ?

Imaginez la situation suivante : vous développez un module lié au business de votre société qui vous oblige à entrer une information spécifique sur chaque host, comme par exemple des coordonnées GPS, des types d’hôtes (type 1, type 2, type 3, etc…) ou la marque de l’hôte (inventel, sagem, etc).
Actuellement, pour pouvoir configurer ces informations dans Centreon, vous êtes obligés de développer un nouveau formulaire avec tout ce qui s’en suit (ajout, suppression, modification). Vous êtes également obligé de faire une page de listing spécifique à cette info. Malheureusement, cette info n’est présente quand dans votre vue spécifique, ce qui rend l’ergonomie de votre module pas très avancée. ça fait le boulot demandé, mais rien de plus.

Avec Centreon 3, le hook permettra d’étendre le formulaire à l’aide d’un petit bout de code. Celui-ci vous permettra d’ajouter facilement via l’API Centreon des nouveaux champs au formulaire d’hôte déjà présent de base dans le produit. Un autre hook vous permettra peut être de faire apparaître cette information dans le listing des hôtes dans la configuration voire dans le monitoring. Vous allez me dire : “mais il y a du développement à faire ?“. Oui certes, mais ces développements sont beaucoup plus légers que ce que vous étiez obligés de faire sur la version précédente. En plus, passant par une API, votre développement sera garanti lors de la montée de version de Centreon. Si temporairement vous souhaitez désactiver votre hook, l’interface d’administration vous le permettra. Bref c’est mieux.

Ainsi, les hooks vont nous permettre de mieux intégrer fonctionnellement et “ergonomiquement”  les modules entre eux. A savoir que sur Centreon 3, quasiment tout est devenu un module, aussi bien l’administration, la configuration des objets Centreon Engine, le moteur de configuration de Centreon Broker, le monitoring et même l’authentification.  Les hooks sont déjà déjà utilisés par le cœur du produit lui-même .

Que pensez-vous de cette fonctionnalité ? Répond-elle à vos attentes ?

Leave a Reply