Et si vous découvriez Centreon DSM 2.0

This post is also available in: Anglais

L’équipe de recherche et développement de Merethis travaille actuellement sur une nouvelle version de Centreon DSM. Cette nouvelle mouture du module “Dynamique Service Management” se voit désormais pourvue d’un nouveau démon capable de mieux gérer la charge générée par les alarmes.
Ce démon permet également de mieux gérer les remontées asynchrones. Exit les tâches cron, il permet également de mieux gérer les relances d’alarmes en cache.
Pour Rappel, Centreon DSM permet de gérer de manière horodatée les traps SNMP.
A la base, Centreon DSM est un bac à événements permettant, par exemple, de gérer les alarmes provenant d’ordonnanceurs ($Univers, ControlM, VTOM), des applications, des logs ou des équipements réseau. Centreon DSM permet alors de rediriger des alarmes envoyées par “traps” SNMP dans des slots (au sens nagios, services passifs) afin de les faire remonter dans la console de monitoring de Centreon.
Contrairement au fonctionnement basique du système de trap de Centreon, les statuts des services ne sont jamais écrasés par d’autres alarmes. Les alarmes peuvent être auto-acquittées lors de la réception de contre trap afin de libérer les slots en alarme. Tant que le slot n’est pas libéré par une contre-trap ou par un opérateur de supervision, l’alarme reste visible dans la console de monitoring. Ce fonctionnement permet alors de ne jamais manquer aucune alerte.
La documentation officielle du produit sera prochainement disponible sur notre portail de documentation et une version bêta sera bientôt délivrée aux personnes désirant tester cette nouvelle version sur la forge.

Incoming search terms:

  • centreon dsm

Leave a Reply