Focus sur Centreon BAM: supervision des activités métiers

Après avoir fait un focus sur Centreon Map, la cartographie avec Centreon, nous allons maintenant vous présenter Centreon BAM, supervision des activités métiers du Système d’information. Nous allons vous présenter les fonctionnalités de ce module et quelques captures d’écrans de la nouvelle version.

Indicateurs de supervision avancés

Centreon BAM permet de définir des indicateurs de supervision de haut niveau. Nous nous sommes rendu compte que la supervision c’est bien mais représenter l’activité métier d’un système d’information c’est bien mieux. La supervision est généralement découpée en deux parties: la supervision technique et la supervision métier. La supervision technique permet de superviser des éléments unitaires (taux d’occupation du CPU, démarrage des services, remplissage des disques, message dans des fichiers journaux, …) et de tracer des graphiques de suivi de performances (évolution au cours du temps du CPU, des partitions, de la mémoire, des temps de réponse, …). La supervision métier permet de regrouper les indicateurs techniques en entité … métier. Typiquement, prenons un exemple simple parlant à tout le monde. La supervision d’un service critique: la messagerie électronique d’une entreprise. La messagerie d’entreprise peut vite devenir complexe: deux serveurs SMTP en entrée en fail-over, un serveur SMTP de nettoyage (antivirus, antispam), serveur SMTP interne de stockage, serveur SMTP interne de relais, deux serveurs pour la délivrance des emails (POP et/ou IMAP) en failover, deux serveurs de webmail. Comment représenter à sa direction un indicateur “le mail fonctionne correctement”? Comment représenter des indicateurs intermédiaires l’envoi de mail fonctionne correctementla réception de mail fonctionne correctement et le webmail fonctionne correctement? La Direction ne souhaitera avoir que des indicateursfonctionnels (est ce que mon service est rendu?) et non techniques (le CPU de mon serveur de réception interne des email est à 20%). Comment faire des indicateurs parlants? C’est simple: avec Centreon BAM, Business Activity Monitoring.

Déclaration des indicateurs métiers

La déclaration des indicateurs métiers se fait dans une interface dédiée. Typiquement un indicateur métier correspond au regroupement d’indicateurs techniques (ou KPI pourKey Performance Indicator). Pour créer une Business Activity ou BA appelée webmail, il est possible d’utiliser les indicateurs techniques disponibilité de l’interface de webmailprésence du processus httpd sur le serveur Linux Xprésence du processus httpd sur le serveur Linux Y et authentification des utilisateurs sur le serveur LDAP. Chaque indicateur technique impacte la BA à laquelle il est attaché. Cette BA voit sa disponibilité évoluée de la façon suivante:

  • si disponibilité de l’interface de webmail est dans l’état CRITIQUE alors la BA voit sa disponibilité diminuée de 100%
  • si présence du processus httpd sur le serveur Linux X est dans l’état CRITIQUE alors la BA voit sa disponibilité diminuée de 1%
  • si présence du processus httpd sur le serveur Linux Y est dans l’état CRITIQUE alors la BA voit sa disponibilité diminuée de 1%
  • si authentification des utilisateurs sur le serveur LDAP est dans l’état CRITIQUE alors la BA voit sa disponibilité diminuée de 100%

Dès lors, nous disposons d’une BA correspondant à notre organisation: dès que le serveur LDAP ou qu’un utilisateur ne peut plus se connecter à l’interface web du webmail, la BA est à 0%. Si jamais un des deux processus httpd fonctionne mais que l’autre ne fonctionne pas alors la disponibilité est de 99% car nous considérons que le service est rendu mais légèrement dégradé (du fait de la performance moindre). Ceci est un exemple et peut être adapté à tout contexte.

Les autres BA (l’envoi de mail fonctionne correctementla réception de mail fonctionne correctement) sont définies elles aussi. L’ensemble des BA est ensuite regroupées dans uneBusiness View ou BV. Il est possible de créer une BA ayant comme indicateur technique une autre BA. Typiquement, nous pouvons créer une BA Mail regroupant toutes les autres BA liées au mail pour créer un indicateur de plus haut niveau.

Bien entendu, la définition d’une BA de mail est un exemple parlant pour tout le monde. Cependant, dans les SI, le mail n’est pas ce qui est le plus supervisé. Prenons l’exemple d’unéditeur de Logiciel Libre comme la société MERETHIS, société éditrice du logiciel Centreon ;-). La société MERETHIS étant éditeur de logiciel dispose d’un support pour ses clients. De plus, elle fournit un travail de R&D. Ces indicateurs sont très importants pour cette société car c’est son coeur de métier. Les BA suivantes sont définies pour la société MERETHIS: – SUPPORT: BA composée des KPI “disponibilité de la téléphonie”, “disponibilité de l’extranet client”, “disponibilité de l’intranet” – R&D : BA composée des KPI “disponibilité du SVN”, “disponibilité du redmine de Centreon BAM”, “disponibilité du redmine de Centreon MAP”, “disponibilité du redmine de Centreon BI”, …

Visualisation selon plusieurs vues

Dès que les BA et les BV sont définies, elles sont accessibles sous différentes formes. Le but est que ce soit très visuel. Les captures d’écrans ci dessous représent la valeur en temps réel de plusieurs BA et non la disponibilité au cours du temps d’une BA. Cette information est bien entendue disponible dans Centreon BAM et est présentée plus loin. Voici des exemples:

  • Centreon BAM: graphique en zone en 3D vue sous forme de zones en 3D des BA.
  • Centreon BAM: graphique en barres en 3D vue sous forme de colonnes en 3D des BA.
  • Centreon BAM: graphique en zone en 2D vue sous forme de zones en 2D des BA.
  • Centreon BAM: graphique en barres en 2D vue sous forme de barres en 2D des BA.
  • Centreon BAM: graphique en barres en 2D vue sous forme de colonnes en 2D des BA.
  • Centreon BAM: graphique en lignes en 2D vue sous forme de lignes en 2D des BA.
  • Centreon BAM: graphique en radar vue sous forme de radar en 2D des BA.

Sur chaque graphiques sont affichés les élément suivants:

  1. la valeur mesurée pour chaque BA: généralement la courbe verte
  2. la valeur de warning pour chaque BA: généralement la courbe jaune
  3. la valeur de critical pour chaque BA: généralement la courbe rouge
  4. la légende.

En cliquant sur les éléments de la légende, il est possible d’alléger l’affichage pour mieux interpréter les données. Par exemple, en cliquant sur “Warning” dans la légende, la courbe affichant le warning ne va pas s’afficher. Voici des exemples:

  • Centreon BAM: graphique en lignes en 2D sans l'affichage de WARNING vue sous forme de lignes en 2D des BA sans l’affichage de la courbe warning
  • Centreon BAM: graphique en lignes en 2D sans l'affichage de WARNING ni de CRITICAL vue sous forme de lignes en 2D des BA sans l’affichage de la courbe warning ni de critical
  • Centreon BAM: graphique en radar en 2D sans l'affichage de WARNING vue sous forme de radar en 2D des BA sans l’affichage de la courbe warning ni de critical

Enfin, sur les éléments en 3D il est possible de les “glisser” pour que la vue soit adaptée à votre préférence. Cette fonction n’est pas facilement représentable au travers de captures d’écrans. Nous essaierons de faire une petite vidéo sur ce sujet.

Évolution de la disponibilité au cours du temps

Une fois les BA créer, leur état en temps réel est mis à jour régulièrement. Cet état est stocké et des graphiques de disponibilités sont affichés, à la demande, dans l’interface de Centreon. Ces informations sont disponibles directement dans la vue sous forme de radar, barre, colonnes et lignes et dans une vue dédiée où il est possible de changer la période d’affichage, de comparer les BA entre elles, d’obtenir un export CSV …

  • Centreon BAM: graphique en radar avec évolution de la disponibilité au cours du temps graphique en radar avec évolution de la disponibilité au cours du temps
  • Centreon BAM: évolution de la disponibilité au cours du temps des BA évolution de la disponibilité au cours du temps des BA

Droits d’accès selon les profils

Bien entendu, il est possible de limiter les droits d’accès. La manière de procéder est similaire à la gestion des droits dans Centreon. La gestion se fait au travers d’une partie dédiée, grâce à des ACLs (ou des LCAs en français).

Incoming search terms:

  • centreon bam

Leave a Reply