Les méta-services, pourquoi les utiliser

This post is also available in: Anglais

Connaissez-vous les méta-services dans Centreon ?

Souvent mal compris, ils sont rarement utilisés. Or, ils sont une vraie valeur ajoutée pour qui sait les maîtriser. Les données obtenues grâce aux méta-services peuvent vous apporter une meilleure connaissance de votre système d’informations. Celles-ci concernent tant la supervision temps-réel mais, surtout, les graphiques de performances. Cet article basé sur notre expertise et notre expérience, a pour but de vous présenter les méta-services et de vous expliquer comment les utiliser et les configurer.

Présentation des méta-services

Un méta-service est un service qui se base sur les données de performance de plusieurs services pour en tirer un statut et de nouvelles données de performance. L’idée est d’agréger les données de performance de plusieurs services pour en tirer des informations pertinentes : soit générer une alerte, soit générer un nouveau graphique. Pour rappel, les données de performance sont les données collectées par Centreon qui les transforme en graphiques. Celles-ci sont par exemple, le taux d’occupation du CPU, l’espace libre sur une partition, le temps de réponse HTTP, …

Cas d’utilisation des méta-services

Pour bien comprendre l’utilité des méta-services, voici quelques cas d’utilisation.
Ceux-ci se veulent les plus représentatifs possibles de l’utilisation des méta-services.

  • Total du nombre d’utilisateurs connectés : lorsque vous disposez d’une application répartie sur plusieurs serveurs ou de plusieurs pare-feux. Vous mesurez sur chaque application/serveur/parefeu/équipement réseau le nombre d’utilisateurs connectés. Grâce aux méta-services de Centreon, vous pouvez obtenir le nombre total d’utilisateurs connectés.
  • Bande passante consommée : vous utilisez plusieurs fournisseurs d’accès à internet, avec chacun un niveau de service différent et une bande passante différente. Vous mesurez la bande passante consommée sur chaque routeur. Vous pouvez, grâce aux méta-services de Centreon faire la somme de toutes les bandes passantes et visualisez l’évolution de la bande passante totale consommée dans le temps.
  • Bande passante consommée : vous êtes fournisseur d’accès à internet. Vous offrez à vos clients des services basés sur votre propre “box”. Vous supervisez la bande passante consommée individuellement par chacun de vos clients. Ces clients peuvent être externes (des entreprises) ou internes (autres entités de votre entreprise). Grâce aux méta-services de Centreon, vous pouvez obtenir la moyenne de la bande passante consommée et vérifier si cette moyenne évolue dans le temps. Ceci vous permet de faire évoluer votre offre en fonction des besoins de vos clients.
  • Consommation électrique des serveurs : les serveurs peuvent mesurer leur consommation électrique et fournir cette information par des MIBs SNMP. Si vous pouvez le mesurer, vous pouvez alors faire la somme des consommations électriques.

Rappel : les méta-services permettent d’agréger les données si et seulement si celles-ci expriment la même chose (unité de mesure identique). Vous ne pouvez pas agréger des indicateurs concernant la mémoire vive et le cpu par exemple.

Définition d’un méta-service

La définition de méta-services se fait dans le chemin Configuration –> Services –> Meta-service –> Add.

centreon_add_meta_service

Il existe deux méthodes pour définir des méta-services:

  1. par matching SQL : tous les services portant le même nom sont intégrés dans le méta-service
  2. par sélection unitaire de chacun des services

Les deux méthodes sont détaillées plus loin dans l’article. Quelque soit celle que vous aurez selectionnée, les paramètres suivants du méta-service sont communs :

  1.  Meta Service Name : le nom du méta-service
  2. Output format string (printf-style) : le message de sortie du méta-service.
    Ce message de sortie doit être compatible avec la commande “printf” qui permet d’afficher le résultat. Généralement, cette valeur est saisie de la façon suivante: “description de l’information : %f”. Dès lors, %f est remplacé par la valeur calculée. Exemple : TOTAL FW CONNEXION: %f
  3. Warning Level : la valeur seuil d’alerte.
    Au dessus de cette valeur, le méta-service sera en statut warning.
  4. Critical Level: la valeur seuil d’alerte critique.
    Au dessus de cette valeur, le méta-service sera en statut critical.
  5. Calculation Type : le choix de la fonction de calcul.
    Une fonction de calcul est appliquée sur les données de performance des services choisis et le résultat de cette fonction est calculé. Les fonctions disponibles sont :

    1. Average : la moyenne de toutes les valeurs
    2. Sum :  la somme de toutes les valeurs
    3. Min : le minimum de toutes les valeurs
    4. Max : le maximum de toutes les valeurs

Un méta-service étant aussi un… service !
Il dispose des mêmes paramètres :

  1. Check Period : période de supervision
  2. Max Check Attempts : nombre maximum de tentatives avant confirmation de l’alerte
  3. Normal Check Interval : intervalle entre deux tests
  4. Retry Check Interval : intervalle entre deux tests lors de la confirmation de l’alerte
  5. Notification Enabled : activation/désactivation des notifications
  6. Linked Contact Groups : les groupes de contacts à notifier
  7. Notification Interval : intervalle entre deux notifications
  8. Notification Period : période de notification
  9. Notification Type : statut pour lesquels notifier les contacts
  10. Graph Template : le modèle de graphique appliqué
  11. Status : méta-service activé ou non
  12. Comments : un commentaire libre

Méta-service par SQL Matching

L’ajout d’un méta-service par SQL Matching permet d’appliquer la formule de calcul sélectionnée à une métrique de tous les services dont le nom correspond à l’expression SQL. Exemple :

  • Selection Mode : SQL Matching
  • SQL LIKE-clause expression : nbr-connect
  • Metric : connexion

En saisissant les paramètres ci-dessus, tous les services portant le nom “nbr-connect” et ayant une métrique (ou une donnée de performance) “connexion” seront intégrés dans le calcul.

Il est possible de remplacer certains caractères par le caractère “%”. Cela permet de gérer les cas suivants :

  • “tous les services commençant par cpu” ==> “cpu%”
  • “tous les services terminant par fw_connexion_number” ==> “%fw_connexion_number”

Méta-service par choix unitaire des services

Ce choix permet de sélectionner précisément quels sont les services à intégrer dans le calcul du méta-services. C’est le plus courant. La configuration se fait alors en deux étapes :

  1. définition du méta-service comme ci-dessus mais en paramétrant les éléments suivants:
    1.  Selection Mode : service list
    2. SQL LIKE-clause expression : laisser à vide
    3. Metric : laisser à vide
    4. sauvegarder le méta-service
  2. tout à la droite du tableau, cliquer sur l’icône centreon_meta_service_select  pour le méta-service nouvellement créé
    1. cliquer sur add
    2. choisir l’hôte puis le service puis la métrique
    3. validercentreon_meta_service_select_one_service
    4. Répéter l’opération autant de fois que nécessaire

Visualisation des méta-services

Les méta-services sont visibles dans la page Monitoring–>Services–>Meta-services

centreon_meta_service_viewNous vous invitons à utiliser les graphiques RRD sur les méta-services. Ceux-ci permettent de mieux interpréter les résultats et d’anticiper des futures opérations sur le SI.

Conclusion

Les méta-services permettent d’exprimer des informations complémentaires aux indicateurs standards. Ils sont le résultat d’une formule de calcul appliquée aux données de performance de services. Nous vous recommandons d’utiliser les graphiques disponibles afin d’améliorer la maîtrise de votre SI.

Incoming search terms:

  • metaservices
  • meta service
  • Centeron meta services

Leave a Reply