Bonnes Pratiques : Développer ou étendre les plugins de supervision Centreon

This post is also available in: Anglais

En 2012, nous vous présentions les bonnes pratiques pour développer une sonde de supervision afin d’ajouter cette dernière à votre plate-forme Centreon. Entre temps, notre équipe a développé un véritable écosystème de gestion de sondes appelé « Centreon Plugins ». Qu’en est-il aujourd’hui du développement de nouvelles sondes dans cet écosystème ?

Bien que le précédent article ne soit plus tout à fait d’actualité, les concepts de bases du développement de sondes sont toujours ceux en vigueur :

  • Code de retour des sondes pour les hôtes (UP, DOWN, UNREACHABLE, UNKNOWN) ;
  • Code de retour des sondes pour les services (OK, WARNING, CRITICAL, UNKNOWN) ;
  • Gestion des messages de sorties (output également appelé short output, et long output) ;
  • Gestion des données de performance ;

Aujourd’hui, nous avons préféré créer un écosystème formé :

  • d’un plugin central (« centreon_plugin.pl ») ;
  • de bibliothèques représentant du matériel, des équipements réseau, des systèmes d’exploitation, des équipements de stockage, des bases de données ou des applications) ;
  • chaque bibliothèque dispose d’une liste d’indicateurs pouvant être supervisés.

Ainsi, ce système permet d’étendre facilement des contrôles existant en modifiant un indicateur existant (« mode ») ou créant un nouvel indicateur. De même, il est tout à fait possible de créer une nouvelle bibliothèque pour étendre le catalogue de possibilité offert par cet écosystème.

A ce jour (09/06/2015), 143 bibliothèques sont disponibles :

  • 46 bibliothèques de type applications (Apache, Asterisk, Citrix, MS Active Directory, MS Exchange, MS IIS, Nginx, Tomcat, VMware, …) ;
  • 5 bibliothèques de type base de données (IBM Informix, MS SQL Server, MySQL, Oracle, PostgreSQL) ;
  • 21 bibliothèques de type matérielles (PDU, APC, UPS, Cisco, Dell, HP, IBM, Sun, Sensormetrix, …) ;
  • 40 bibliothèques de type réseau (Alcatel, Aruba, Bluecoat, Brocade, Checkpoint, Cisco, Dell, F5, Fortinet, HP, Juniper, Radware, Riverbed…) ;
  • 10 bibliothèques de type système d’exploitation (Aix, FreeBSD, Linux, Solaris, Windows, …) ;
  • 20 bibliothèques de type stockage (Dell, EMC, HP, IBM, Netapp, Panzura, Qnap, Synology, Violin, …) ;
  • 1 bibliothèque standard SNMP.

ps : la commande « perl centreon_plugins.pl –list-plugin | grep PLUGIN | sort » vous permettra de visualiser le catalogue de bibliothèques disponibles.

Ces bibliothèques sont mises à jour très fréquemment aussi bien par les équipes CENTREON que par la communauté. Récemment, nous avons rédigé une documentation sur l’utilisation des sondes de supervision et le développement/extension de bibliothèques ; aussi bien en Français qu’en Anglais. Alors, vous n’avez donc plus d’excuses pour commencer vos développements !!!

Ce billet n’a pas pour vocation de remplacer la documentation très bien étoffée mais de vous aiguiller sur la méthodologie pour commencer vos développements.

Le dépôt du projet Centreon Plugins est hébergé sur Github, il vous suffit donc de créer votre compte et de réaliser un clone (fork) du projet. Une fois l’opération réalisée, vous pouvez commencer vos développements en suivant la documentation associée.

Lorsque votre développement terminé et testé, vous pourrez alors soumettre une demande (pull request) au dépôt d’origine pour intégrer votre développement. Nos équipes analyserons votre code et intégrerons ce dernier. Sinon un processus d’échange sur vos modifications démarrera afin de trouver la meilleure solution possible.

Bon développement !!!

Incoming search terms:

  • centreon documentation données de performance

Leave a Reply