Mettre en place sa première supervision – Configuration

This post is also available in: Anglais

Votre référentiel est maintenant terminé; nous sommes d’accord sur les définitions et prérequis, nous allons pouvoir commencer la configuration de nos différents objets !

Remarque : dans ce chapitre, nous allons superviser les indicateurs suivants pour un routeur de type Cisco via le protocole SNMP :
• Consommation mémoire en pourcentage
• Bande passante de l’interface WAN

Voici les différentes phases de la configuration

1. Les contacts

Notre unique contact possèdera les paramètres suivants :
•Nom : network-team
•Période de notification : 24h/24 et 7j/7
•Options de notification : recevoir les alertes de type « OK », « WARNING », « CRITICAL » et « UNKNOWN » pour les indicateurs ainsi que les statuts « DOWN » et « UP » de notre équipement.
•Type de notification : par mail
•Adresse mail : network-team@mycompany.com
Pour cela, se connecter à Centreon et se rendre dans le menu « Configuration -> Users -> Contacts / Users -> Add » :

contact_conf_1

Saisir les champs suivant (encadrés en rouge) du formulaire puis sauvegarder :

contact_conf_2

Votre contact est maintenant créé :

contact_conf_3

2. Les sondes et commandes de contrôles

Nous allons superviser le statut de notre routeur par un test de réponse au PING. La liste des commandes pré-paramétrées est disponible via le menu « Configuration -> Commands -> Checks » :

command_conf_0

Centreon possède déjà une sonde de supervision installée ainsi que le paramétrage associé :

command_conf_1

Cette commande permet de lancer l’exécutable « check_icmp » avec pour argument :
• L’adresse IP ou nom DNS de notre équipement (« -H $HOSTADDRESS$ »)
• Le seuil permettant de définir le statut « DOWN » de notre équipement si le pourcentage de perte de paquet est supérieur ou égal à 100% ou si le temps de réponse à la requête PING est supérieur ou égal à 5s (« -c 5000.0, 100%)

Centreon possède également une sonde de supervision pour la consommation de bande passante d’une interface réseau :

command_conf_2

Cette commande permet de lancer l’exécutable « check_centreon_snmp_traffic » avec pour argument :
• L’adresse IP ou nom DNS de notre équipement (« -H $HOSTADDRESS$ ») ;
• Le nom (« ifName ») de l’interface réseau (« -n –i «$ARG1$ ») ;
• Le premier seuil d’alerte (« -w $ARG2$ ») ;
• Le deuxième seuil d’alerte (« -c $ARG3$) ;
• La version SNMP du protocole utilisé (« -v $_HOSTSNMPVERSION$ ») ;
• La communauté SNMP utilisé (« -C $_HOSTSNMPCOMMUNITY$ ») ;

Note : pour plus d’information sur l’utilisation des « macros » dans les commandes, vous pouvez lire l’article suivant.

Pour ce qui est de la consommation mémoire de notre routeur, nous allons devoir définir manuellement la commande. En effet, la sonde de supervision, est certes déjà présente car installée par Centreon Enterprise Server mais ne possède pas de définition de commande associée.
Pour cela, cliquez sur le bouton « Add » au-dessus de la liste des commandes et saisissez les informations suivantes, puis cliquez sur « Save » :

command_conf_3

La ligne de commande à saisir est :

$USER1$/check_snmp_mem.pl -H $HOSTADDRESS$ -C $_HOSTSNMPCOMMUNITY$ –cisco -w $ARG1$ -c $ARG2$

Nos commandes nécessaires au contrôle de notre routeur sont maintenant toutes définies.

3. Notre premier équipement

Maintenant que nos commandes sont prêtes, il nous faut définir notre hôte afin de lui rattacher nos points de contrôles (services/indicateurs). Notre routeur possède les paramètres suivants :
• Nom : rtr-wan-01
• Description : routeur WAN
• IP : 10.6.0.2
• Communauté SNMP : public
• Version SNMP : 2c

Rendez-vous dans le menu « Configuration -> Hosts -> Hosts -> Add » :

host_conf_1

Dans la partie concernant les informations générales, saisissez :

host_conf_2

 

Saisissez ensuite les informations concernant la collecte du statut de l’hôte comme suit :

host_conf_3

Notre hôte sera donc contrôlé toutes les 5 minutes et une alerte ne sera envoyée qu’au bout de 4 minutes (2 essais max avec 1 essai toutes les 2 minutes afin de valider l’état : « HARD ») sur une période de 24h/24 et 7j/7.
Enfin, les paramètres de notifications comme suit :

host_conf_4

Puis cliquez sur « Save » pour enregistrer la définition de notre équipement :

host_conf_5

4. Nos premiers services

La définition de notre routeur est maintenant terminée, il ne reste plus qu’à rajouter les définitions de nos services. Pour cela, rendez-vous dans le menu « Configuration -> Services -> Services by hosts -> Add » :

service_conf_1

Pour créer notre service de contrôle de consommation mémoire, saisissez les informations suivantes :

service_conf_2

Dans l’onglet « Relations » sélectionnez votre routeur précédemment créé puis cliquez sur « Save » :

service_conf_3

Votre service est maintenant créé :

service_conf_4

Il ne reste plus qu’à créer le service de trafic en reproduisant le même schéma…

service_conf_5Note : la valeur du paramètre correspond à la valeur de l’OID « IfName ».

… et de relier la définition du service au routeur ; puis cliquez sur « Save » :

service_conf_3

Votre service est maintenant créé :

service_conf_6

5. Génération de la configuration

Une fois nos objets configurés, il est nécessaire de générer la configuration du collecteur de supervision en deux étapes :
• Une étape de test de la configuration ;
• Une étape d’export de la configuration ;

Rendez-vous dans le menu « Configuration -> Monitoring Engines -> Generate » :

generate_conf_1

La première étape consiste à sélectionner le collecteur dans la liste déroulante, cocher les deux premières cases puis à  cliquer sur le bouton « Export » :

generate_conf_2

Si le résultat des tests est « Generating files… OK » vous pouvez passer à l’étape suivante, sinon il est nécessaire de corriger le(s) problème(s) à partir des informations indiquées.

Cochez les deux autres cases et cliquez de nouveau sur le bouton « Export » :

generate_conf_3

Si l’export s’est correctement déroulé, vous devriez avoir « Restating engine… OK ».

6. Les premiers résultats

Les résultats de la collecte sont accessibles via le menu « Monitoring -> Hosts » ou « Monitoring –Services ». Dans un premier temps, nos services et notre hôte n’ont pas encore été contrôlés et apparaissent donc dans un statut « PENDING » :

polling_2

Une fois la première collecte effectuée, nous aurons le statut et la valeur associée à chaque indicateur :

polling_3

 

Résumé

Nous venons de voir ensemble vos premiers pas dans la configuration de la supervision à partir de Centreon. Nous n’avons vu ici qu’un bref aperçu des possibilités offertes par Centreon cependant vous avez maintenant les clés pour continuer à configurer vos équipements.
Je vous recommanderais avant de continuer plus loin de lire les articles présentés dans le chapitre suivant. Ceux-ci ont pour but de vous donner les bonnes pratiques en termes de configuration et vous seront indispensable pour pérenniser votre configuration.
Enfin, je vous recommande la création de deux serveurs : l’un de tests/pré-production pour faire vos premières armes et tester vos configurations, le second de production.

Compléments de lecture

Vous trouverez ci-dessous un complément d’informations sur le blog de Centreon :
La documentation officielle de Centreon et de ces modules
Cas d’utilisation des groupes d’hôtes, de services et de contacts
Le concept des modèles de supervision de services
Le concept des modèles de supervision d’hôtes
Comment bien définir vos commandes de contrôles et de notifications

Un livre co-écrit par Bruno Legros et Loïc Fontaine présente les concepts de la supervision de votre système d’information avec Centreon.

N’hésitez pas à consulter régulièrement nos articles sur les bonnes pratiques d’utilisation de Centreon et à la semaine prochaine !

Incoming search terms:

  • configuration centreon
  • centreon configuration
  • utiliser centreon
  • mes host centreon reste en attente
  • ajouter dhost via snmp centreon
  • ajoutez hôte auto centreon
  • centreon conf
  • centreon configuration khermit blog
  • centreon host down ping ok
  • centreon superviser un host

Une réflexion au sujet de « Mettre en place sa première supervision – Configuration »

  1. Bonjour,

    pourriez-vous m’expliquer brievement les démarches à suivre pour obtenir les informations de la consommation mémoire avec du matériel Allied et non cisco ?

Leave a Reply